October Leaves

01 août 2018

Calligraphie & Lettering - Partie 2 : Techniques et apprentissage

Hello ! 

Comme promis me voilà de retour pour la partie 2 de ma série pour apprendre le handlettering et la calligraphie. Aujourd'hui nous allons voir ensemble quelles sont les techniques et les manières d'apprendre la calligraphie, vous allez voir avec un peu de volonté et de motivation, vous allez y arriver ! 

Je rappelle pour celles et ceux qui viennent d'arriver sur le blog que j'ai commencé une série pour apprendre la calligraphie et le handlettering, et je vous mets juste ici la partie 1 sur le matériel que j'aime utiliser, allez y jeter un coup d'oeil ! Voici également le "programme" de la série : 

- Partie 1 : Matériel de base
- Partie 2 : Techniques & Apprentissage
- Partie 3 : Projets

Technique de base...

Je vous conseille pour commencer à apprendre la technique, d'y aller étapes par étapes. Vous allez voir, ce sont les mêmes que quand nous apprenions à écrire à l'école : d'abord on apprends à maitriser son stylo et tracer des traits, ensuite à former des lettres, puis à former des mots et ensuite tout simplement s'amuser avec son écriture ! 
Pour vous aider, je vais organiser la partie technique en étapes numérotées : faites à votre rythme et n'essayez pas de passer les étapes. Une chose importante est aussi d'être complètement satisfait de ce que l'on vient de faire et d'apprendre avant de passer à l'étape suivante. En effet, il vaut mieux apprendre plus lentement mais réussir à obtenir exactement ce que vous voulez avant de commencer la suite, c'est plutôt logique.

Je vous mets juste ici l'organisation de ce post, pour que ce soit plus simple pour vous : 
1) Tracer les traits 
- Technique
- Pratique
2) Tracer les lettres 
- Technique
- Pratique 
3) Tracer vos mots
- Technique
- Pratique 
4) Embellir vos mots 
5) Créer des compositions

1) Tracer les traits 

La technique :
La calligraphie et surtout le handlettering sont composés de façon assez particulière, ils fonctionnent en deux étapes, les pleins et les déliés qui se situent respectivement sur les descendants et les ascendants. 

Les pleins sont les parties plus épaisses du trait ou de la lettre : ils se situent au niveau de toutes les phases descendantes de la forme.
Les déliés sont au contraire les parties les plus fines du trait ou de la lettre : ils se situent sur les phases ascendantes de la forme. 

En pratique, pour créer vos pleins et déliés vous devez varier la pression sur votre stylo : vous appuyez sur la mine pour épaissir votre trait et former un plein vers le bas, et vous glissez légèrement votre mine vers le haut pour former un délié. 

La pratique : 
Pour apprendre à former correctement vos traits, il faut vous entrainer. Je vous conseille des formes simples puis plus compliquées : d'abord commencer par former séparemment des ascendants : / ( délié ),  puis des descendants : \ ( plein ). Ensuite, formez une pyramide en regroupant les deux : /\ ( délié + plein ). 
Continuez ensuite en formant des ponts ( dans les deux sens, d'abord le plein puis le délié et ensuite le contraire). Vous pouvez ensuite former une vague de ponts qui se succèdent pour vous entrainer à faire la transition entre les pleins et les déliés.
Entrainez vous ensuite à faire des 0 et des O pour commencer l'apprentissage des formes qui vous seront utiles pour former vos lettres par la suite.

Scan_0001 (2)

2) Tracer les lettres 

Technique : 
Après avoir appris à manier votre stylo et à maitriser pleinement la mine, arrive l'étape la plus sympa à mes yeux, celle de former les lettres. Pour cela j'ai quelques conseils à vous donner. 
Le premier conseil que je peux vous donner est de tout simplement essayer de vous éloigner de votre écriture classique afin d'adopter l'écriture handlettering. En fait, une fois que l'on commence à être à l'aise avec la calligraphie et le handlettering, on se rend compte que l'on a deux écritures, une "classique" pour écrire normalement, et une adaptée à la calligraphie. 
C'est pourquoi, tout le monde peut se mettre à la calligraphie, qu'importe notre écriture de base. 

Pour trouver votre écriture de calligraphie, je vous conseille de passer par l'étape d'analyse : observez les écritures qui vous plaisent, trouvez leurs points communs, et cherchez en quoi sont-elles différentes de la votre ? Comment vous pouvez modifier votre tracé pour qu'il se rapproche au plus de ces écritures ?
Si votre but est de faire du handlettering comme celui que l'on voit beaucoup en ce moment par exemple, il s'agit de la technique du boncy/bonce lettering. 
Pour obtenir cet effet qui apporte un peu de créativité à votre lettering, il faut déstructurer vos lettres en courbant notamment les traits verticaux, exagérant les courbes, et à modifier votre ligne de base pour créer un effet moins régulier. 
Personnellement, c'est l'écriture que j'ai pour faire la calligraphie, et c'est celle que je préfère utiliser !
Si cela vous intéresse, je peux vous faire un petit article avec les astuces pour un rendu de boncy lettering.

Pratique : 
Le seul secret pour acquérir une écriture c'est la pratique, c'est la manière la plus rapide et la plus efficace de réussir votre handlettering. Pour vous entrainer, je vous conseille d'utiliser des alphabets des écritures que vous aimez. Je vous ai préparé deux fiches d'entrainement à imprimer et à repasser autant de fois que vous le souhaitez ! Le principe est simple, vous repassez les lettres que j'ai tracé au gris dans une couleur plus foncée, cela vous permet de vous familiariser avec l'écriture et de comprendre comment chacune des lettres se forment en les traçant : j'espère que cela vous sera utile ! 

J'en ai préparé deux pour que vous puissiez utiliser deux types de mines : large et fine. Pour ma part j'ai utilisé le Tombow Dual Brush (mine large) et le Tombow Fudenosuke (mine fine), dont je vous ai parlé dans mon premier article sur le matériel que j'utilise. 
Le fait de repasser sur des lettres déjà tracées vous permet aussi de savoir la taille que vous pouvez faire en fonction des crayons : je sais que quand je débutais j'avais pris seulement un Tombow Dual Brush et que je pensais pouvoir écrire en tout petit comme avec un Fudenosuke, du coup le rendu était vraiment très moyen. 
Pour moi les tailles des lettres qui sont sur ces fiches sont plus ou moins le minimum en fonction des crayons, vous pouvez évidemment agrandir les lettres mais je ne vous conseille pas de faire plus petit pour commencer. 
En pratique, si vous écrivez trop petit avec une pointe large, vous n'aurez pas la place de faire des beaux pleins et des beaux déliés, il peut même arriver que la boucle d'un "e" ou d'un "l" soit par exemple "rebouchée" par le plein (beaucoup de guillemets dans cette phrase !).

Vous pouvez aussi une fois que vous avez trouvé votre écriture, recopier sur une feuille blanche l'alphabet, plusieurs fois, jusqu'au moment où vous ne réflechissez plus avant de tracer votre lettre. Pour ma part, je faisais ça devant une série tranquillement !  Vous allez voir, vous allez vite comprendre quelles sont les lettres qui sont plus dures à tracer, ou au contraire celles que vous aimez le plus faire, c'est ce qui est important pour vous améliorer ! 

Scan_0001 - Copie (2)

Fiche à imprimer : 
Brush pen fin : 

THIN PEN

Brush pen large : 

LARGE PEN

 

3) Tracer les mots

Technique : 
Une fois que vous savez tracer vos lettres, vous avez fait le plus dur ! Il ne vous reste plus qu'à tracer les mots en reliant les lettres entre elles. Pour cela vous allez devoir faires des ligatures : ce sont les déliés qui relient chacune de vos lettres. 
Essayez toujours de faire des déliés comme ligature, c'est plus harmonieux et c'est ce qui permettera d'alléger votre mot.
Comme expliqué plus haut, pour faire un style de boncy lettering, il existe la technique du changement de ligne de base, qui fonctionne vraiment très bien : en fait vos lettres ne sont pas à la même hauteur et cela amène un peu d'originalité et de relief à votre mot.
Attention cependant à ne pas trop bouger vos lettres, de manière à ce que le mot soit toujours lisible. Juste en dessous, je vous ai mis un exemple avec le mot lovely : si vous élevez le "E" et que vous baissez le "L", on voit par exemple que ce n'est plus lisible. Dans ce cas interchangez les hauteurs, pour obtenir quelque chose de plus clair.

Pratique :
Encore une fois, pour assimiler les ligatures, rien de plus simple que de vous entrainer à copier des mots, encore et encore ! Pour trouver de l'inspiration, balladez vous sur Insta et Pinterest, vous trouverez sûrement votre bonheur ! Si vous ne voulez pas vous casser la tête à chercher des mots sur Internet, vous pouvez très bien sortir le bon vieux dictionnaire et recopier quelques mots au hasard : évidemment évitez de commencer par des mots du genre "parallélépipédique" et commencez par des petits mots comme "smile", "happy", "bonjour", "hello"... 
Sur mon compte instagram, vous pouvez aussi retrouver une nouvelle section où j'écris les mots que vous me demandez, cela vous permet de visualiser comment je les écris.

Scan_0001 - Copie

4) Embellir vos mots 

Les embelissements internes :
Ce que j'appelle les embelissements internes, c'est tout ce qui est ajouté directement sur votre mot : ombre, lumière, motif, boucle... J'ai très envie de vous concocter un post sur le blog avec une large sélection d'embelissements internes, dites moi si cela vous intéresse, ça me ferai très plaisir de vous faire ce genre de petit post !

Les embelissements externes : 
Ce que j'entends par externe est simplement le fait que l'embelissement n'est pas sur le mot mais à coté comme une bannière, une étiquette, des encadrements... Là encore, inspirez vous de ce que vous pouvez trouver sur Pinterest, Instagram... Comme pour les embelissements internes, dites moi si vous voulez un article d'embelisements externes pour enrichir vos calligraphies ! 

5) Créer vos compositions 

Pour pouvoir créer vos compositions, je peut vous donner quelques conseils... D'abord dans un premier temps, au moment de choisir votre citation, je vous conseille de prendre une citation courte, les citations longues sont plus difficiles à faire car plus dures à mettre en page. 
Ensuite, si votre phrase n'est pas courte, je vous recommande le changement de polices d'écriture, cela évitera que l'on se lasse de la citation qui serai trop plate. Pour autant, il existe certaines règles pour associer les polices et typographies pour que l'ensemble soit joli : 
- Marier les polices grasses et les polices fines 
- Marier les grandes polices et les petites polices 
- Eviter de rassemblez deux polices similaires 
- Marier les polices classiques avec les polices plus originales 
- Marier des polices rapprochées avec des polices espacées 

En résumé, mixez les polices et n'ayez pas peur de mélanger des opposés ! C'est souvent ce qui donne du caractère à la composition ! Entrainez vous au crayon de bois avant, bien souvent cela vous donne une idée du résultat : en général on voit tout de suite si ça matche ou pas... D'ailleurs, n'hésitez pas à utiliser votre crayon de bois, il peut aussi vous servir a faire des pleins et déliés - bien que moins pronnoncés - mais c'est à tester ! 

Concernant la forme des compositions, vous pouvez plus ou moins faire ce que vous voulez ! Mélanger les formes (ronds + rectangles fonctionnent très bien ensemble par exemple) les tailles et les styles ! 

-------

Voilà pour cette seconde partie sur la technique de calligraphie : j'espère que cela vous plait, et n'hésitez pas à me partager vos premiers essais en m'identifiant sur instagram ! 

J'espère que cette série vous plait et continuera de vous plaire ♥

A très bientôt ! 
Nine 

Partagez vos stories et photos avec @octoberleavesblog

------------------------
Rejoignez moi sur Instagram ♡

@octoberleavesblog
------------------------

Posté par October Leaves à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 juillet 2018

Calligraphie & Lettering - Partie 1 : Le matériel

Hello !

Comme toujours, je suis très contente de poster un nouvel article sur le blog, mais aujourd'hui, je le suis encore plus puisqu'il s'agit du début de ma série d'apprentissage sur le handlettering et la calligraphie. C'est toujours quelque chose que j'ai aimé faire et je suis vraiment contente de pouvoir vous partager ma méthode et mes petites astuces. 
Si vous avez toujours voulu tester le handlettering pour faire vos cartes, décorer votre maison, dessiner des marque-places,... cette série devrait vous plaire ! 
C'est pour moi une façon de se détendre et de rendre plus joli son quotidien, et ce qui est super, c'est que c'est accessible à tous.
Avant toutes choses, je tenais quand même à préciser que je ne prétends pas avoir la science infuse à ce sujet, et que mon but est seulement de vous aider à commencer/ à vous améliorer en handlettering : j'espère pouvoir y arriver ! 

Ma série va s'organiser en trois parties : 
- Partie 1 : Matériel de base
- Partie 2 : Techniques & Apprentissage
- Partie 3 : Projets 

Alors, je le dis, avec un peu de pratique, à la fin de l'été vous aurez de bonnes bases en handlettering ! 

Si vous ne le savez pas, j'ai déjà fait un article sur le blog concernant le matériel de base de calligraphie, il n'y a pas si longtemps. La différence entre ce post et celui que vous êtes en train de lire c'est qu'entre temps j'ai découvert d'autres pépites plus spécialisées sur le handlettering et surtout que je compte faire une revue plus complète et détaillée. Tout ce que j'utilise pour la calligraphie et que j'avais déjà présenté dans l'article précédent est repris ici, c'est pourquoi l'autre article va disparaitre après la publication de celui-ci. 

DSC07895 DSC07897

Avant de commencer...

Contrairement à ce que j'ai pu entendre, je suis persuadée que pour pouvoir faire de la calligraphie, vous n'avez asolument pas besoin : 
- de bien écrire
Le but est justement de se détacher de votre écriture pour en faire une qui vous plaise, donc tout le monde peut s'y mettre, pas d'excuses !

- d'avoir une fortune à dépenser
Oui, c'est vrai qu'il existe des stylos et du matériel plutôt cher en calligraphie. Pour autant il existe beaucoup beaucoup de stylos, brushpens qui sont abordables et qui sont juste géniaux ! A vous de tester, de vous renseigner et de trouver vos chouchous. Ensuite, l'avantage des stylos est que si vous souhaitez acheter un stylo un peu plus cher, pour ne pas vous ruiner vous pouvez simplement acheter le noir, qui vous servira à coup sûr : vous pouvez acheter les stylos à l'unité et donc éviter d'acheter l'arc-en-ciel de couleurs (bien que ce soit souvent très tentant !)

- d'avoir un don suprême qui vous permet de réussir de jolies écritures 
Parce que oui, d'accord, j'exagère un peu, mais beaucoup d'entre vous pensent qu' apprendre le handlettering c'est mission impossible. C'est totalement faux !
Je ne vais pas minimiser la chose : le secret, je vous en parlerai encore dans la suite de ma série d'apprentissage, c'est la pratique. Bon, je vous rassure, ce "travail" n'en ai pas vraiment un si vous aimez le handlettering, car vous allez très vite voir vos progrès

Vous l'aurez compris, personne n'est prédisposée à faire du handlettering, et tout le monde peut s'y mettre ! Ce qui est important c'est d'être motivé(e) et de se motiver : regardez des comptes instagram qui vous plaisent, enregistrez des épingles Pinterest... Vous avez largement de quoi vous donner envie et vous inspirer ! 

DSC07863

Le matériel : 

Les Tombow Fudenosuke :

Ceux là sont vraiment des découvertes qui ont littérallement changé ma façon de faire du handlettering. Si vous suivez les blogeuses américaines, vous les connaissez à coup sûr, elles en raffolent et je comprend pourquoi ! Ils existent trois types de Tombow Fudenosuke : 

- Le Tombow Fudenosuke hard tip (mine dure) / packaging bleu
- Le Tombow Fudenosuke soft tip (mine souple) / packaging noir
- Le Tombow Fudenosuke dual brush (mine grise + mine noire)

J'ai acheté le pack de trois juste ici et l'emballage était correct, je n'ai pas eu de problème avec ce revendeur. A savoir que les stylos viennent du Japon et donc même s'ils sont vite expédiés, ils arrivent assez tard. Dans les paquets qui emballent les stylos, vous avez aussi une petite règlette pour la calliraphie japonaise verticale, mais que je ne pense pas utiliser.

Ces stylos sont vraiment des valeurs sûres : la pointe, quel que soit le stylo, est vraiment adaptée au handlettering et permet une utilisation facile même pour les plus novices ! 
Si vous ne prenez pas le pack entier, je vous conseille de prendre le stylo selon vos préférences : 
- Choisissez le Tombow Fudenosuke hard tip si vous aimez les pointes plus rigides : c'est aussi ce qui est le plus facile au début parce que vous allez plus rapidement maitriser la mine. 
- Choisissez le Tombow Fudenosuke soft tip si vous préferez les pointes plus souples qui apportent plus de liberté et permettent des pleins un peu plus épais (je vous expliquerai bien ça dans la partie technique). Pour autant ce stylo, même plus souple n'est pas vraiment plus difficile à manier que le Tombow Fudenosuke hard tip, et il convient aussi pour les débutants.
- Pour le Tombow Fudenosuke dual brush, je vous le conseille puisqu'il est très pratique avec ses deux mines. Au niveau de la pointe, je pense qu'elle équivaut celle du Tombow Fudenosuke soft tip. 

DSC07840

DSC07841

DSC07843

DSC07844

Le Tombow Dual Brush : 
Le brushpen de chez Tombow est pour moi le grand-frère des Fudenosuke : il est tout aussi chouette à utiliser. La principale différence est sa taille, puisqu'il convient aux grandes calligraphies. Vous ne pouvez pas avec précision faire des petits mots tout comme avec les Fudenosuke par exemple. 

Vous pouvez commencer par l'utiliser en "fake calligraphy" (je vous donnerai quelques astuces à ce sujet dans la deuxième partie) avant de passer, ou non, à la réelle calligraphie puisque sa pointe large peut former vos pleins et la pointe fine vos déliés.
Une fois que vous maitrisez la technique, ce feutre est simplement super, vous pouvez faire ce que vous voulez. Il a le très gros avantage d'être disponible dans de très nombreux coloris, en pack ou à l'unité. 
Pour ma part, j'utilise surtout le noir et le gris, qui sont à mes yeux des valeurs sûres. 

Les miens viennent de chez Amazon mais j'ai vu qu'ils étaient également disponibles au Furet du Nord pour les Lillois ! 

DSC07835

DSC07836

Les Crayola Supertips Markers : 
De la même manière que les Tombow, ce sont les blogeuses américaines qui m'ont donné envie d'acheter ces stylos. En effet, on les voit partout, pour le bullet journal, le doodling, la calligraphie... Il fallait que je les teste ! 

Le très gros avantage de ceux-là, c'est leur prix. Destinés en premier temps aux enfants, les supertips markers sont en effet très peu chers et valent 12€ pour le lot de 50 markers. Ne vous fiez pas au prix Amazon de ce lot, proposé à 3,68€ puisque les frais de ports sont élévés et nous amène au réel prix de 12€ (eh oui, faut pas rêver non plus !).
Je vous parle donc de ces feutres puisqu'ils sont géniaux pour le handlettering, on peut faire des traits fins et des traits épais parfaits pour les déliés et les pleins. La pointe n'est pas souple du tout ce qui est idéal pour les débutants, mais ce qui limite certains mouvements quand même. Ceci dit, completé par un bon stylo de calligraphie, vous avez le combo gagnant. 

Le lot est très varié et vous propose un large choix de couleurs : au début, quand je les ai reçus, je me suis dit que certaines couleurs se ressemblaient vraiment beaucoup, mais une fois testées, on se rend compte qu'elles ont toutes une particularité. Il n'y a vraiment que deux/trois couleurs qui se ressemblent fortement, mais rien de gênant.

DSC07852 DSC07870

DSC07871

DSC07872

DSC07873

Les Faber-Castell Pitt Brush :
Ceux là sont également des stylos parfaits pour le handlettering. La marque Faber-Castell, aussi bien connue pour le journaling que le dessin propose des crayons de toutes sortes : brush (B), calligraphie (C), stylos fins... Tous sont de super bonne qualité, tant au niveau de la mine que de l'encre qui n'est autre qu'une encre de chine qui a une exellente résistance à la lumière. En fait, Faber-Castell c'est des crayons de "luxe", la qualité est plus qu'au rendez-vous et elle a aussi un prix. 

J'ai la chance de pouvoir avoir le pack de 50 Pitt B, ce qui me permet de profiter d'une jolie gamme de couleurs. Si toute fois vous n'avez pas envie de mettre trop d'argent dans des feutres, vous pouvez les acheter à l'unité, ce qui est une super alternative ! La marque propose les couleurs basiques (noir, gamme de gris, gamme de sépia...) mais aussi les couleurs disponibles dans les packs. Comme pour n'importe quelle marque, je vous conseille de vous diriger vers un noir au début, vous êtes sûre de l'utiliser au maximum !

Pour ma part, j'ai un gros coup de coeur pour les Pitt B et les stylos fins : je les utilise très souvent. Pour autant, j'ai eu l'occasion de tester le Pitt C, spécial calligraphie, et je suis un peu déçue puisque je trouve que la mine est difficile à utiliser et que l'on ne peut pas faire vraiment ce que l'on veut : la mine est biseauté mais est compliquée à utiliser pour passer des pleins aux déliés. Par contre, rien à redire sur l'encre qui est comme à son habitude de très bonne qualité.
Je ne vous conseille donc vraiment pas cette gamme là qui me laisse un peu perplexe. Je vais essayer d'apprivoiser un peu mieux ce stylo pour voir si je l'utilise correctement mais j'avoue que je m'attendais à quelque chose de plus facile d'utilisation.

Pour résumer, chez Faber-Castell vous pouvez foncer les yeux fermés sur les Pitt B et les stylos fins mais je ne vous conseille pas le stylo Pitt C.

DSC07842

Les Pigma Micron de chez Sakura : 
Encore une fois, il s'agit d'une gamme de stylos que j'adore. Cette fois-ci, ce sont des stylos fins, disponibles en plusieurs tailles et qui viennent tout droit du Japon. 
Eux aussi sont très connus et réputés pour leur précision, la qualité de l'encre et la qualité de la mine. En effet, ici l'encre est une encre de qualité d'archivage, à micro-pigments qui est résistante à l'eau et à la lumière. La mine est une mine très précise et qui peut être de plusieurs tailles. Au niveau des tailles je vous conseille de prendre par exemple trois stylos de taille 02, 04, 08 pour avoir une variété de mines qui vous permette de faire tout ce que vous voulez. Personnellement, ce sont les tailles que j'utilise le plus. 
Un autre très gros avantage est cette encre, et notamment sa résistance à l'eau : cela vous permet de repasser des détails sur une calligraphie à l'aquarelle par exemple, ou de faire un fond à l'aquarelle avant de faire une calligraphie au dessus : ce que j'adore faire !

Au niveau de l'utilisation, je les utilise en handlettering pour faire des écritures sans pleins, des sous-titres,... Ils vous permettent de faire beaucoup de choses différentes ! Je les utlise aussi beaucoup dans mon bullet journal, mais ça c'est un autre sujet ! 

DSC07845

Les Aquabrush de Pentel :
Une de mes redécouvertes préférées et celle de l'aquabrush de la marque Pentel. Ce stylo est révolutionnaire ! Pour celles qui ne connaissent pas le principe, c'est un stylo qui possède un réservoir d'eau directement sur la partie que vous tenez. Cela vous permet d'utiliser l'aquarelle  avec un stylo qui vous apporte plus de précision, et de presser simplement le réservoir pour que la mine s'humidifie. Il est disponible en trois tailles différentes qui sont le small, le medium et le large. 

Je vous en parle ici, dans cet article sur le handlettering, tout simplement parce qu'il est idéal pour la calligraphie. Sa mine en poils synthétiques permet de faire correctement vos pleins et déliés pour un joli rendu. Je le conseille vraiment à tout ceux qui veulent se mettre à la calligraphie tout en ayant un rendu plus original. 
L'avantage ici, c'est que vous pouvez utiliser l'aquarelle et donc faire vos propres couleurs, mais aussi les crayons aquarellables. Les crayons aquarellables sont chouettes pour celles qui ont un peu peur de se lancer puisque vous pouvez tracer votre calligraphie à sec - et donc gommer/modifier si elle ne vous plait pas- et humidifier le dessin quand elle vous convient.

DSC07831

DSC07832 DSC07854

J'en profite pour vous dire ce que j'aime utiliser en terme de crayons aquarellables et palette d'aquarelle. Même si tout peut convenir, j'ai eu un réel coup de coeur pour la palette White Nights qui propose des aquarelles pigmentées et de très bonne qualité. Concernant les stylos aquarellables, j'aime beaucoup ceux de la marque Stabilo, quel que soit la collection. 

Voilà pour moi les valeurs sûres en terme de stylos de handlettering.

Pour vous y retrouver, je vous ai fait un petit comparatif de tous les brushpens présentés dans cet article : 

Capture

DSC07823

DSC07825

DSC07826

 Les Poscas : 
Les markers Poscas ne me sont pas utiles en terme de calligraphie pure : ils ne permettent pas de faire des pleins et déliés. Mais j'aime pour autant beaucoup les utiliser pour apporter de la lumière aux mots, en illuminant les pleins ou au contraire pour mettre de l'ombre : je ne sais pas vous, mais j'aime beaucoup ce que ça rend !

Pour cet usage, je vous recommande la taille "fine bullet tip" ou bien la "medium bullet tip" selon vos préférences.

DSC07879

DSC07881

Juste en dessous, je vous montre le rendu du Posca blanc pour illuminer et d'un Posca doré pour ajoouter de l'ombre : 

DSC07884

DSC07885 
Matériel complémentaire : 

Bloc de calligraphie de chez Sostrene Grenes :
Pour s'entrainer à la calligraphie et en particulier pour des écritures italiques, je vous recommande fortement le bloc note de chez Sostrene Grenes qui vous permet de trouver l'angle de votre écriture. Je trouve que le papier est idéal pour les brushpens, les carreaux sont bien proportionnés et surtout son prix est très abordable ! C'est un petit plus pour s'entrainer, et à moindre prix. N'hésitez pas à prendre un bloc d'avance, car si vous connaissez l'enseigne vous savez que la plus part des produits sont éphémères (bien que la papeterie est permanente en général) ou bien disparait un moment avant de revenir (ce qu'il s'est passé pour ce bloc). 

DSC07890

DSC07891 
Carnets de pratique de chez Hema : 
Le plus important dans l'apprentissage du handlettering, c'est la pratique et la répétion. C'est pourquoi je trouve qu'il est indispensable de s'exercer, je vous en reparlerai dans la partie technique & apprentissage. Personnellement, j'ai opté pour des petits cahiers de brouillon qui viennent du magasin Hema, qui sont vraiment pas mal pour ça : le papier est de bonne qualité (c'est avec celui-ci que j'ai testé notamment le Pentel Aquabrush au dessus) et les lignes peuvent vous aider et former votre ligne de base. 

L'avantage est aussi son prix, ce qui vous permet de vous entrainer sans trop réfléchir ! 

N'importe quel carnet peut aussi convenir, mais je craque souvent chez Hema pour le design des couvertures ! 
Si vous préférez vous pouvez aussi prendre des feuilles, mais j'aime voir l'évolution de ma calligraphie au fil des pages, ça permet aussi de voir le niveau que vous aviez au tout début et de savoir où vous en êtes aujourd'hui : c'est plutôt motivant en général ! 

Si vous voulez, vous pouvez aussi coller des polices d'écritures, des images ou des photos de projets qui vous interessent pour faire comme un mood-board de calligraphie, l'idée peut être sympa aussi ! Libre à vous d'organiser votre carnet créatif.

DSC07893
 DSC07863

 

Lettrage Créatif - Technique & Projets DIY ( Eyrolles ) : 
Un bon livre peut aussi être un bon moyen d'apprendre les bases. Je vous conseille un seul et unique livre, qui pour moi vaut tous les livres que l'on peut trouver ailleurs, c'est le livre Lettrage créatif - Techniques & Projets DIY publié aux éditions Eyrolles. 
Je le trouve vraiment bien fait puisque on vous explique vraiment tout : que ce soit les bases les plus simples, les embellisements, les projets possibles... Une multitude de conseils et de techniques qui vous permettent de faire tout ce que vous souhaitez faire. 

Vous avez également des pages d'entrainement, pour recopier les lettres et les mots : elles sont très pratiques et facilement photocopiables si vous voulez vous entrainer. Le papier est de bonne qualité et vous permet de vous entrainer sans transpercer la page suivante : en conclusion, il est vraiment bien pensé ! 
Le prix est un peu plus élevé que certains livres (19€) mais il vous évite de devoir en acheter d'autres pour compléter les explications.

livre

Voilà, pour moi, le matériel utile en handlettering. Bien sûr, il existe bien d'autres livres, stylos, brushpens pour commencer la calligraphie, mais pour commencer je pense que ces articles sont des bonnes bases. Avec le temps, vous allez comprendre ce que vous aimez utiliser, ce que vous n'aimez pas dans un stylo et vous allez pouvoir faire vos propres tests et recherches pour trouver pourquoi pas, d'autres perles en termes de handlettering ! N'hésitez pas d'ailleurs à me faire part de vos découvertes que ce soit sur les réseaux sociaux, par mails ou encore dans l'espace commentaires : je serai ravie de les découvrir et pourquoi pas, d'en parler à mon tour ! 

 


A propos de la partie 2 - Techniques & Apprentissage : 

Ma deuxième partie sera la plus grosse partie de cette série puisqu'elle regroupera à la fois la technique et l'apprentissage : je compte donc vous expliquer comment former vos lettres, comment maitriser complètement votre handlettering, vous donner des fiches de pratique à imprimer pour vous exercer, vous expliquer comment marier les écritures ensemble... et d'autres choses encore ! 


 

C'est promis, à la fin des vacances vous saurez faire votre handlettering !
J'espère que cette série vous plait et continuera de vous plaire ♥

A très bientôt ! 
Nine 

Partagez vos stories et photos avec @octoberleavesblog

------------------------
Rejoignez moi sur Instagram ♡

@octoberleavesblog
------------------------

Posté par October Leaves à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 juillet 2018

DIY - Le juju hat

Hello ! 

Je suis super contente de vous retrouver sur le blog ! Comme je vous l'avais expliqué dans mon post précédent, j'ai déménagé début juillet, ce qui explique le fait que je ne postais plus par ici. 

Mais tout est bon, je suis maintenant presque totalement installée, et donc je vais pouvoir réalimenter le blog 

Si vous intéressez à la déco en ce moment, vous n'avez pas pu passer à côté de la tendance d'exposer et de détourner des objets africains dans nos intérieurs. Je trouve que c'est un bon moyen d'amener un peu de voyage dans la maison ! 
Si vous n'avez pas la chance d'aller directement dans ces pays mais que vous voulez quand même céder à cette tendance, vous avez du remarquer que les prix des revendeurs français se sont bien envolés ! C'est pourquoi je vous propose de réaliser un objet que l'on voit un peu partout en ce moment : le juju hat, aussi appellé la coiffe juju. 

Comme son nom l'indique, le juju hat était dans un premier temps une coiffe portée lors de cérémonies au Cameroun par les chefs et les danseurs.
Mais aujourd'hui, on les retrouve accrochées sur les murs, seule ou en composition. 
Et vous allez voir, pour réaliser les votres, rien de plus simple ! 

DSC07813

DSC07817

DSC07818

 

MATERIEL : 

Pour réaliser votre juju hat, il vous faut :

- Des rubans de fausses plumes
Ici tout dépend du rendu souhaité : vous pouvez prendre des fausses plumes simples, ou encore des fausses plumes d'autruche par exemple pour une coiffe plus volumineuse. Pour ma part, je trouve ça sympa de mélanger les deux pour créer deux effets différents.

DSC07783

- De la colle chaude 

- Un support
Pour ma part, j'ai pris du carton - il faut dire qu'après un déménagement, des cartons, ça, on en avait ! Sinon vous pouvez aussi utiliser des supports ronds tressés en paille, pour rester dans l'esprit naturel.
Cependant, il y a deux inconvénients à ces derniers : ils sont plus lourds donc vous ne pourrez pas les accrocher avec de la patafix comme je le fais pour les miens, et en général vous ne trouverez pas les tailles exactes qu'il vous faut. 

- Des ciseaux

- Des petits coquillages 
J'aime beaucoup les miens qui sont petits et ont les cotés rosés mais malheureusement je ne les ai pas achetés, ils viennent des plages de l'Ile d'Yeu. Je pense que vous pouvez trouver ce qu'il vous faut dans les magasins type La Droguerie ou encore en plus gros chez AlieExpress.

LE DIY : 

1. Découpez votre support en carton. Il doit faire environ cinq centimètres de moins de rayon que le juju hat terminé. En effet, une fois le ruban collé sur le carton, les plumes vont dépasser de ce dernier. 

DSC07791

2. Ensuite, collez l'extremité de votre ruban de plumes quelques centimètres avant le bord du carton.

DSC07794

3. Par petits segements, collez votre ruban sur tout le tour du support. Appuyez sur la colle chaude à travers le ruban de plumes pour bien le fixer.

DSC07796

DSC07797 
4. Etape facultative : si vous utilisez des plumes d'autruche, je vous conseille de mettre deux à trois épaisseurs de ruban pour bien couvrir le carton. Si vos plumes sont comme les plumes utilisées pour le tuto, dans ce cas, un seul passage suffit.

4. Continuez à coller votre ruban de façon uniforme, pour ne pas changer la forme régulière du cercle.

DSC07800

5. Une fois que vous avez atteint un cercle d'environ 4 cm de diamètre au centre, coupez votre ruban.

DSC07805

6. Ensuite, coupez les plumes de leur ruban pour obtenir des plumes à l'unité sans satin qui les attache.

7. Placez ces plumes au centre du juju hat pour combler le cercle du milieu. N'hésitez pas à maintenir la plume un peu surélevée pendant que la colle chaude se refroidit et fixe la plume, afin d'amener un peu de volume au centre.

DSC07806

DSC07808

DSC07809

8. Coupez d'autres plumes individuelles pour combler les espaces qui laissent apparaitre le support.

9. Une fois que les plumes du centre sont sèches, collez les petits coquillages en rond. Vous pouvez très bien varier les couleurs et les tailles : n'hésitez pas à former par exemple un petit contour de coquillages blancs autour d'un plus gros coquillage d'une autre couleur ! 

DSC07810

DSC07811

10. Pour attacher votre coiffe juju : 
1ère solution : Posez un bout de patafix sur le support et collez votre juju hat sur votre mur ! 
2ème solution : Fixez une attache en fer en forme de demi cercle au dos du support afin de former le système d'accroche. Cette solution est idéale si votre juju hat est plus lourd à cause du support par exemple.

Et voilà, votre juju hat est terminé ! Variez les tailles, les formes et les matières pour donner un style différent à chaque coiffe 

DSC07814

DSC07815

DSC07817

DSC07818

DSC07819

 Et vous pouvez aussi superposer vos coiffes pour ajouter du volume et mélanger les matières.

DSC07820

DSC07821

DSC07822

J'espère que ce DIY vous a plu, et que vous pourrez reproduire ce tuto facilement ! 
Comme d'habitude, on se retrouve sur les réseaux sociaux et dans l'espace commentaire 

A très bientôt, 

Nine 

------------------------
Rejoignez moi sur Instagram ♡

@octoberleavesblog
------------------------

Posté par October Leaves à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mai 2018

Petite pause

Hello ! 

Un petit post par ici pour vous prévenir d'une pause sur le blog : pour cause de déménagement !  
Pas de panique, le blog est toujours en ligne mais les articles ne reviendront qu'après mon déménagement, soit courant juillet 

J'ai super hâte de revenir sur le blog avec de nouveaux diy, et d'autres projets qui j'espère vous plairont !

Pour autant, je reste active sur Instagram, ce qui vous permet de continuer à suivre mes lubies créatives comme par exemple le challenge de Julie Adore #doodlingcréatif21jours que je trouve vraiment sympa...

A très bientôt, 

Nine

     love

Posté par October Leaves à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2018

DIY - Les paniers à pompons

Hello ! 

Depuis quelques temps et sur de nombreux sites vous avez peut-être vu les fameux paniers marocains à pompons : super mignons et très pratiques, j'ai vite eu envie de m'en acheter un ! 
Et puis en y réflechissant un peu plus je me suis dis que je savais faire des pompons et que on trouvait bien des paniers simples sur internet : et donc que j'allais les faire moi-même... 

Concernant les pompons, je vais décevoir les adeptes de la méthode du carton puisque je trouve que le plus simple est d'avoir un kit de pompons en plastique.
J'ai acheté le mien pour 4.90€ chez Rascol mais pour les amoureux des belles choses, vous pouvez aussi craquer pour le kit de chez Phildar joliement décoré même si le prix reste trop élevé pour ce que c'est : 14.99€ ! 

Pour les paniers, j'ai trouvé mon bonheur chez Aliexpress - je vous les avais d'ailleurs montré en story permanente sur instagram - et pour pas grand chose. 
J'en ai acheté deux, pas trop grands pour pouvoir y mettre mes plantes sans que l'on ne les voit plus et pas trop petits non plus si je voulais mettre d'autres choses dedans ! 

Je vous mets juste ici le lien et la référence de mes paniers, mais vous n'auriez pas eu trop de mal à les trouver puisque plusieurs vendeurs proposent ce genre de petits paniers. Au niveau de la qualité, je n'ai rien à redire, la commande n'avait aucune odeur et je l'ai reçue dans les délais (entre 2 et 3 semaines il me semble). 

J'ai disposé les pompons différemment selon les deux paniers : un ensemble de trois pompons gris et blancs pour le premier, et pour le second j'ai cousu des pompons sur toute la surface. L'ensemble est très mignon je trouve !
Je suis d'accord, les couleurs ne sont pas très originales mais j'aime bien ce côté un peu passe-partout qui me permet de les mettre dans n'importe quelle déco...

Voilà le résultat ! 

DSC07687

hsq

DSC07692

DSC07689

DSC07691

DSC07690

J'espère que ce petit DIY express vous a plu ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux...

Belle journée et bonnes vacances aux plus chanceux 

Nine 

 

------------------------
Rejoignez moi sur Instagram ♡

@octoberleavesblog
------------------------

Posté par October Leaves à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2018

DIY - Les miroirs en bois

Hello 

Pour sortir de la grisaille de mars, je vous propose aujourd'hui de réaliser de jolis miroirs en bois qui ajouteront de la chaleur à vos murs unis ! J'avais repéré cette idée sur Pinterest, l'idée m'avais beaucoup plu alors je m'en suis inspirée !

Pour cela j'ai remplacé les petites boules par des perles en bois que j'avais chez moi et j'ai acheté des miroirs ronds simples de différents diamètres sur internet. Pour ce qui est de la réalisation, rien de plus simple ! Il vous suffit de coller avec un pistolet à colle chaude les perles tout autour du miroir en vous arrangeant pour que les trous des perles ne se voient pas. 

Concernant les tailles des perles, je trouve vraiment sympa de faire un ensemble de trois miroirs par exemple à gros, moyen et petit diamètres pour faire une jolie unité. J'aime beaucoup mélanger les tailles des miroirs également ! 

L'avantage des miroirs que j'ai achetés est qu'ils sont très légers et donc qu'ils se collent au mur avec une mousse collante double face : je n'ai donc pas besoin d'ajouter d'attache. 
Si l'attache n'est pas fixée sur le miroir et que vous en avez besoin, vous pouvez également accrocher une ficelle naturelle - avec ou sans perles - en boucle, au dos, pour ainsi l'accrocher au mur avec un clou.

Et voilà le résultat ! 

DSC07570

DSC07571

DSC07572

DSC07578

DSC07579

J'espère que ce petit DIY vous a plus ! 

A très bientôt, et profitez bien de ce long week-end de Pâques 

Nine

Posté par October Leaves à 17:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mars 2018

DIY - Les bocaux dorés

Hello 

Je suis très contente de commencer ce blog avec un projet à faire soi-même qui me plait beaucoup ! Aujourd'hui je vous propose de customiser vos bocaux avec un DIY qui est vraiment super sympa à réaliser, et à la portée de tous.

DSC07536

Pour réaliser les bocaux animaux, il vous faut :

- des jouets animaux en plastique pour enfants 
- de la peinture dorée en bombe 
- un pistolet à colle chaude 
- des bocaux

DSC07538
 En ce qui concerne la peinture, j'ai utilisé celle de Nespoli en teinte CHROME OR - effet métaux précieux. Je la trouve vraiment top parce que le rendu est très joli et fait vraiment très or. Pour ma part, je n'ai pas vraiment hésité quand à la couleur, mais sachez également que cette gamme est aussi disponible en d'autres couleurs comme argent ou cuivré.

DSC07546
Mes bocaux viennent du magasin Zôdio mais on peut en trouver des semblables assez facilement sur internet. L'avantage de ceux-ci est que le couvercle est en inox ce qui, je pense, ajoute un peu de brillance sur le couvercle.

DSC07547

J'ai craqué sur les animaux d'Afrique et surtout pour les éléphants et le gorille : je trouve qu'ils rendent vraiment biens une fois peints ! 

DSC07532
Pour ce qui est de la fabrication, rien de plus simple : 

Dans un premier temps, recouvrez les animaux et les couvercles de peinture dorée, puis laissez bien sécher. Ensuite il vous suffit de coller chaque pattes des animaux sur le couvercle avec votre pistolet à colle chaude. 
Attention à ne pas mettre trop de colle pour ne pas qu'elle se voit autout de la patte.

DSC07533

DSC07535

DSC07536
Et voilà ! Vos bocaux sont prêts ! Je trouve que ce sont de jolis élements de décoration, facile à réaliser et pour pas grand-chose ♡ 
En hiver, n'hésitez pas à glisser une guirlande lumineuse à l'intérieur pour créer une jolie ambiance et en été libre à vous de glisser un joli bouquet de feuilles séchées ou encore des fausses fleurs !

En espérant que ce DIY vous a plus !
Belle journée ♡

Nine 

Posté par October Leaves à 18:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,