Hello ! 

Comme promis me voilà de retour pour la partie 2 de ma série pour apprendre le handlettering et la calligraphie. Aujourd'hui nous allons voir ensemble quelles sont les techniques et les manières d'apprendre la calligraphie, vous allez voir avec un peu de volonté et de motivation, vous allez y arriver ! 

Je rappelle pour celles et ceux qui viennent d'arriver sur le blog que j'ai commencé une série pour apprendre la calligraphie et le handlettering, et je vous mets juste ici la partie 1 sur le matériel que j'aime utiliser, allez y jeter un coup d'oeil ! Voici également le "programme" de la série : 

- Partie 1 : Matériel de base
- Partie 2 : Techniques & Apprentissage
- Partie 3 : Projets

DSC07863

Technique de base...

Je vous conseille pour commencer à apprendre la technique, d'y aller étapes par étapes. Vous allez voir, ce sont les mêmes que quand nous apprenions à écrire à l'école : d'abord on apprends à maitriser son stylo et tracer des traits, ensuite à former des lettres, puis à former des mots et ensuite tout simplement s'amuser avec son écriture ! 
Pour vous aider, je vais organiser la partie technique en étapes numérotées : faites à votre rythme et n'essayez pas de passer les étapes. Une chose importante est aussi d'être complètement satisfait de ce que l'on vient de faire et d'apprendre avant de passer à l'étape suivante. En effet, il vaut mieux apprendre plus lentement mais réussir à obtenir exactement ce que vous voulez avant de commencer la suite, c'est plutôt logique.

Je vous mets juste ici l'organisation de ce post, pour que ce soit plus simple pour vous : 
1) Tracer les traits 
- Technique
- Pratique
2) Tracer les lettres 
- Technique
- Pratique 
3) Tracer vos mots
- Technique
- Pratique 
4) Embellir vos mots 
5) Créer des compositions

1) Tracer les traits 

La technique :
La calligraphie et surtout le handlettering sont composés de façon assez particulière, ils fonctionnent en deux étapes, les pleins et les déliés qui se situent respectivement sur les descendants et les ascendants. 

Les pleins sont les parties plus épaisses du trait ou de la lettre : ils se situent au niveau de toutes les phases descendantes de la forme.
Les déliés sont au contraire les parties les plus fines du trait ou de la lettre : ils se situent sur les phases ascendantes de la forme. 

En pratique, pour créer vos pleins et déliés vous devez varier la pression sur votre stylo : vous appuyez sur la mine pour épaissir votre trait et former un plein vers le bas, et vous glissez légèrement votre mine vers le haut pour former un délié. 

La pratique : 
Pour apprendre à former correctement vos traits, il faut vous entrainer. Je vous conseille des formes simples puis plus compliquées : d'abord commencer par former séparemment des ascendants : / ( délié ),  puis des descendants : \ ( plein ). Ensuite, formez une pyramide en regroupant les deux : /\ ( délié + plein ). 
Continuez ensuite en formant des ponts ( dans les deux sens, d'abord le plein puis le délié et ensuite le contraire). Vous pouvez ensuite former une vague de ponts qui se succèdent pour vous entrainer à faire la transition entre les pleins et les déliés.
Entrainez vous ensuite à faire des 0 et des O pour commencer l'apprentissage des formes qui vous seront utiles pour former vos lettres par la suite.

Scan_0001 (2)

2) Tracer les lettres 

Technique : 
Après avoir appris à manier votre stylo et à maitriser pleinement la mine, arrive l'étape la plus sympa à mes yeux, celle de former les lettres. Pour cela j'ai quelques conseils à vous donner. 
Le premier conseil que je peux vous donner est de tout simplement essayer de vous éloigner de votre écriture classique afin d'adopter l'écriture handlettering. En fait, une fois que l'on commence à être à l'aise avec la calligraphie et le handlettering, on se rend compte que l'on a deux écritures, une "classique" pour écrire normalement, et une adaptée à la calligraphie. 
C'est pourquoi, tout le monde peut se mettre à la calligraphie, qu'importe notre écriture de base. 

Pour trouver votre écriture de calligraphie, je vous conseille de passer par l'étape d'analyse : observez les écritures qui vous plaisent, trouvez leurs points communs, et cherchez en quoi sont-elles différentes de la votre ? Comment vous pouvez modifier votre tracé pour qu'il se rapproche au plus de ces écritures ?
Si votre but est de faire du handlettering comme celui que l'on voit beaucoup en ce moment par exemple, il s'agit de la technique du boncy/bonce lettering. 
Pour obtenir cet effet qui apporte un peu de créativité à votre lettering, il faut déstructurer vos lettres en courbant notamment les traits verticaux, exagérant les courbes, et à modifier votre ligne de base pour créer un effet moins régulier. 
Personnellement, c'est l'écriture que j'ai pour faire la calligraphie, et c'est celle que je préfère utiliser !
Si cela vous intéresse, je peux vous faire un petit article avec les astuces pour un rendu de boncy lettering.

Pratique : 
Le seul secret pour acquérir une écriture c'est la pratique, c'est la manière la plus rapide et la plus efficace de réussir votre handlettering. Pour vous entrainer, je vous conseille d'utiliser des alphabets des écritures que vous aimez. Je vous ai préparé deux fiches d'entrainement à imprimer et à repasser autant de fois que vous le souhaitez ! Le principe est simple, vous repassez les lettres que j'ai tracé au gris dans une couleur plus foncée, cela vous permet de vous familiariser avec l'écriture et de comprendre comment chacune des lettres se forment en les traçant : j'espère que cela vous sera utile ! 

J'en ai préparé deux pour que vous puissiez utiliser deux types de mines : large et fine. Pour ma part j'ai utilisé le Tombow Dual Brush (mine large) et le Tombow Fudenosuke (mine fine), dont je vous ai parlé dans mon premier article sur le matériel que j'utilise. 
Le fait de repasser sur des lettres déjà tracées vous permet aussi de savoir la taille que vous pouvez faire en fonction des crayons : je sais que quand je débutais j'avais pris seulement un Tombow Dual Brush et que je pensais pouvoir écrire en tout petit comme avec un Fudenosuke, du coup le rendu était vraiment très moyen. 
Pour moi les tailles des lettres qui sont sur ces fiches sont plus ou moins le minimum en fonction des crayons, vous pouvez évidemment agrandir les lettres mais je ne vous conseille pas de faire plus petit pour commencer. 
En pratique, si vous écrivez trop petit avec une pointe large, vous n'aurez pas la place de faire des beaux pleins et des beaux déliés, il peut même arriver que la boucle d'un "e" ou d'un "l" soit par exemple "rebouchée" par le plein (beaucoup de guillemets dans cette phrase !).

Vous pouvez aussi une fois que vous avez trouvé votre écriture, recopier sur une feuille blanche l'alphabet, plusieurs fois, jusqu'au moment où vous ne réflechissez plus avant de tracer votre lettre. Pour ma part, je faisais ça devant une série tranquillement !  Vous allez voir, vous allez vite comprendre quelles sont les lettres qui sont plus dures à tracer, ou au contraire celles que vous aimez le plus faire, c'est ce qui est important pour vous améliorer ! 

Scan_0001 - Copie (2)

Fiche à imprimer : 
Brush pen fin : 

THIN PEN

Brush pen large : 

LARGE PEN

 

3) Tracer les mots

Technique : 
Une fois que vous savez tracer vos lettres, vous avez fait le plus dur ! Il ne vous reste plus qu'à tracer les mots en reliant les lettres entre elles. Pour cela vous allez devoir faires des ligatures : ce sont les déliés qui relient chacune de vos lettres. 
Essayez toujours de faire des déliés comme ligature, c'est plus harmonieux et c'est ce qui permettera d'alléger votre mot.
Comme expliqué plus haut, pour faire un style de boncy lettering, il existe la technique du changement de ligne de base, qui fonctionne vraiment très bien : en fait vos lettres ne sont pas à la même hauteur et cela amène un peu d'originalité et de relief à votre mot.
Attention cependant à ne pas trop bouger vos lettres, de manière à ce que le mot soit toujours lisible. Juste en dessous, je vous ai mis un exemple avec le mot lovely : si vous élevez le "E" et que vous baissez le "L", on voit par exemple que ce n'est plus lisible. Dans ce cas interchangez les hauteurs, pour obtenir quelque chose de plus clair.

Pratique :
Encore une fois, pour assimiler les ligatures, rien de plus simple que de vous entrainer à copier des mots, encore et encore ! Pour trouver de l'inspiration, balladez vous sur Insta et Pinterest, vous trouverez sûrement votre bonheur ! Si vous ne voulez pas vous casser la tête à chercher des mots sur Internet, vous pouvez très bien sortir le bon vieux dictionnaire et recopier quelques mots au hasard : évidemment évitez de commencer par des mots du genre "parallélépipédique" et commencez par des petits mots comme "smile", "happy", "bonjour", "hello"... 
Sur mon compte instagram, vous pouvez aussi retrouver une nouvelle section où j'écris les mots que vous me demandez, cela vous permet de visualiser comment je les écris.

Scan_0001 - Copie

4) Embellir vos mots 

Les embelissements internes :
Ce que j'appelle les embelissements internes, c'est tout ce qui est ajouté directement sur votre mot : ombre, lumière, motif, boucle... J'ai très envie de vous concocter un post sur le blog avec une large sélection d'embelissements internes, dites moi si cela vous intéresse, ça me ferai très plaisir de vous faire ce genre de petit post !

Les embelissements externes : 
Ce que j'entends par externe est simplement le fait que l'embelissement n'est pas sur le mot mais à coté comme une bannière, une étiquette, des encadrements... Là encore, inspirez vous de ce que vous pouvez trouver sur Pinterest, Instagram... Comme pour les embelissements internes, dites moi si vous voulez un article d'embelisements externes pour enrichir vos calligraphies ! 

5) Créer vos compositions 

Pour pouvoir créer vos compositions, je peut vous donner quelques conseils... D'abord dans un premier temps, au moment de choisir votre citation, je vous conseille de prendre une citation courte, les citations longues sont plus difficiles à faire car plus dures à mettre en page. 
Ensuite, si votre phrase n'est pas courte, je vous recommande le changement de polices d'écriture, cela évitera que l'on se lasse de la citation qui serai trop plate. Pour autant, il existe certaines règles pour associer les polices et typographies pour que l'ensemble soit joli : 
- Marier les polices grasses et les polices fines 
- Marier les grandes polices et les petites polices 
- Eviter de rassemblez deux polices similaires 
- Marier les polices classiques avec les polices plus originales 
- Marier des polices rapprochées avec des polices espacées 

En résumé, mixez les polices et n'ayez pas peur de mélanger des opposés ! C'est souvent ce qui donne du caractère à la composition ! Entrainez vous au crayon de bois avant, bien souvent cela vous donne une idée du résultat : en général on voit tout de suite si ça matche ou pas... D'ailleurs, n'hésitez pas à utiliser votre crayon de bois, il peut aussi vous servir a faire des pleins et déliés - bien que moins pronnoncés - mais c'est à tester ! 

Concernant la forme des compositions, vous pouvez plus ou moins faire ce que vous voulez ! Mélanger les formes (ronds + rectangles fonctionnent très bien ensemble par exemple) les tailles et les styles ! 

-------

Voilà pour cette seconde partie sur la technique de calligraphie : j'espère que cela vous plait, et n'hésitez pas à me partager vos premiers essais en m'identifiant sur instagram ! 

J'espère que cette série vous plait et continuera de vous plaire ♥

A très bientôt ! 
Nine 

Partagez vos stories et photos avec @octoberleavesblog

------------------------
Rejoignez moi sur Instagram ♡

@octoberleavesblog
------------------------